LE CONTROLE DE LA VENTILATION EN RE2020 

Contrôle ventilation RE2020 Bati-mesure

C'est une nouveauté de la RE2020, désormais les systèmes de ventilation devront être vérifiés à réception pour s'assurer de la bonne installation et de l'efficacité de l'équipement.


Obligation de vérification des systèmes de ventilation dans le résidentiel neuf


La RE2020 met en place une obligation de vérification des systèmes de ventilation dans le résidentiel (maisons individuelles et logements collectifs) neuf.

L’efficacité de la vérification des systèmes de ventilation mise en place par la RE2020 sera suivie grâce à l’Observatoire National Ventilation. Les conclusions des vérifications effectuées dans le résidentiel neuf seront détaillées dans cet observatoire à partir de statistiques. Grace à celui-ci, il sera possible d’observer l’évolution de la conformité des systèmes de ventilation dans le résidentiel neuf. L’observatoire permettra également de mettre en évidence les non-conformités les plus récurrentes dans le secteur, et pourra servir de levier pour améliorer la situation par la suite.


Déroulé de la vérification des systèmes de ventilation dans le résidentiel neuf


Pour assurer le bon fonctionnement des systèmes de ventilation à la livraison du bâtiment, la vérification de ces systèmes sera effectuée à l’achèvement des travaux, et comprendra une vérification visuelle de l’ensemble du système ainsi que des mesures de débit et/ou de pression aux bouches aérauliques. Le déroulé de cette vérification est détaillé dans le Protocole RE 2020 – Vérification, mesures des performances et exigences pour les systèmes de ventilation mécanique dans le résidentiel neuf. A la suite de cette vérification, l’opérateur statue dans un rapport sur la conformité ou non du système de ventilation mécanique par rapport aux exigences indiquées dans le protocole, qu’il remet par la suite au maitre d’ouvrage. A l’issue de l’achèvement des travaux, la conformité du système de ventilation est mentionnée sur l’Attestation de la prise en compte des exigences de performance énergétique et environnementales remise au maître d’ouvrage. Si le système de ventilation ne respecte pas les exigences du protocole de vérification cité plus haut, le maître d’ouvrage doit alors le remettre en conformité.


Source: RT-bâtiment

Guide du protocole PROMEVENT RE2020

Site ministériel BATIMENT-VENTILATION.fr


Nous vous proposons de réaliser une inspection documentaire en cours de projet sur le système de ventilation avec remise d'un rapport. Cette inspection est basée sur la pré-inspection documentaire qui sera réalisée en fin de chantier. Un rapport sera remis à l'issue de cette pré-inspection en cours de travaux.



Demander un devis


Contenu du protocole de vérification des VMC simple flux

  • Promevent RE2020 Simple flux BATI-MESURE page 1
  • Promevent RE2020 simple flux BATI-MESURE page 2

Il est désormais très important de respecter les points indiqués comme obligatoire dans la liste ci dessus et d'apporter une vigilance toute particuière aux point ci dessous (pour une VMC simple flux), tout écart à l'un de ces points obligatoires comprométrait d'obtenir la conformité de l'opération :

  • Le point G7 précise l'obligation de fournir une documentation décrivant l'installation de ventilation (plan, descriptif, le cas échéant une étude VMC, élément de fonctionnement, maintenance...). 
Il est donc important de faire réaliser par exemple par votre artisan, le BET thermique ou votre dessinateur un plan côté / schéma d'installation et un descriptif de l'installation (localisation des entrées d'air, des bouches d'extractions, du moteur VMC ....)

  • Le point G8 et C17 indique que les marques et références des éléments du système de ventilation doivent être cohérants avec les préconisations de l'étude thermique.

  • Le point C12 indique l'obligation d'une trappe d'accès d'au moins 50x50 cm
 
  • Le point C14 indique l'obligation de la possibilité d'accès à la VMC de manière sécurisée et accessible (positionnement aisé et sécuritaire d’un moyen d’accès au caisson est possible avec une possibilité de manœuvre et de travail, permettant les opérations de démontage,d’entretien et de remplacement; Le cheminement d’accès aux unités de ventilation dans les combles s’effectue a minima sur des planches en continu depuis la trappe et sans difficulté).
    .
  • Le point C16 indique une désolidarisation du moteur de la VMC avec le bati (les suspensions sont non rigides, ou sinon qu’elles sont désolidarisées de la structure à l’aide d’un matériau
    élastique, le caisson n’est pas en contact avec la charpente, les suspensions sont adaptées au poids de l’appareil
    ).
 
  • Le point C18 indique que le ventilateur doit être en fonctionnement lors de la visite.
 
  • Le point C19 indique le raccordement du moteur de la VMC à un disjoncteur individuel et identifié pour la ventilation avec "VMC" au niveau du tableau éléctrique.
 
  • Les points R6 et R7 portent sur le contrôle de la mise en oeuvre de gaines isolées et du respect de la mise en oeuvre suivant le DTU NF DTU 68.3 P1-1-1 (Juin 2013), (pour le systèmes de ventilation hygroréglables, chaque conduit du réseau reliant une bouche au piquage du groupe d’extraction ou au caisson de répartition a une longueur maximum de 3 mètres et ne comporte pas plus de 2 coudes à 90°, sauf si une étude de dimensionnement permet d’aller au-delà).

  • Le point C34 indique le bon raccordement du rejet du ventilateur à une douille de toît ou une sortie d'air en maçonnerie.
 
  • Le point C35 indique de vérifier le placement du rejet afin d'éviter tout risque de refoulement.
 
  • Le point C36 indique de vérifier que le débouché soit adapté (dimension de la douille, dimension du refoulement...)
 
  • Le point R10 indique de vérifier le supportage du réseau (gaines isolées) sur la partie accessible
 
  • Le point R11 indique de vérifier que les jonctions visibles des conduits sont réalisées correctement. 
 
  • Le point T3 indique de vérifier les passages de transit permettant le balayage du logement (détalonnage de 1 cm sur toute la longueur de la porte dans toutes les portes intérieures et 2 cm sur toute la longueur de la porte de la cuisine, si la cuisine n’est desservie que par une seule porte)
 
  • Le point BS11-BE12 et BE13 indique de vérifier les points suivants pour les bouches d'extrations :
  1.  axe est à une distance verticale supérieure ou égale à 1,80 mètre du sol de la pièce, dans le casd’une bouche d’extraction ;
  2.  axe est à une distance supérieure ou égale à 20 cm des angles de la paroi sur laquelle elle est installée (mesurer pour cela les distances aux murs, plafond et extrémités de la paroi qui sont proches) ;
  3.  qu’elle est accessible, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’obstacle devant ou directement dessous ne permettant pas son entretien et sa vérification ;
  4.  qu’elle n’est pas ni cassée, ni encrassée, ni obturée


Pour la partie pré-inspection les documents suivant devront être fournis au vérificateur:

  • les plans cotés du bâtiment localisant les différentes pièces du (des) logement(s) et leur fonction,
    et les éléments du système de ventilation (caissons, réseaux, terminaux, entrées d’air, etc.)
  • Le dossier technique, détaillant les spécifications de conception du système de ventilation ;
  • Les manuels de fonctionnement et de maintenance du système ;
  • le récapitulatif standardisé d’étude énergétique et environnementale (dans le cadre de la RE2020)
La pré-inspection est considérée comme incomplète dès lors qu’une information est manquante ou n’est pas vérifiable. Dans ce cas il conviendra d’informer le maître d’ouvrage afin qu’il puisse lever le manque avant de passer aux vérifications ou mesures sur site.

Pour la partie visite les points suivants seront vérifiés:

  • La trappe d’accès aux combles ne se trouve pas dans un placard ou dans une armoire de rangement
  • La trappe a des dimensions minimales de passage de 50 cm x 50 cm.
  • L’emplacement de la trappe permet un positionnement sécuritaire d’un moyen d’accès.
  • Le cheminement d’accès aux unités de ventilation dans les combles s’effectue a minima sur des planches en continu depuis la trappe et sans difficulté.
  • Une zone de travail suffisante est présente au droit des unités de ventilation permettant les opérations de démontage, d’entretien et de remplacement (manœuvre possible)
  • La zone d’accès aux appareils est éclairée par un moyen fixe (Recommandé en maison individuelle, obligatoire pour les autres bâtiments).

Installation de type caisson compact dans un plénum:

le caisson est accessible (trappes…) avec un dimensionnement suffisant et un positionnement permettant l’accès sécuritaire à partir d’un moyen d’accès (exemple : échelle). Vérifier également que la zone de manœuvre et de travail permet les opérations de démontage, d’entretien et de remplacement, et qu’il existe un éclairage fixe de la zone.

Mais aussi :

la ventilation étant générale au logement, si une pièce ne dispose pas d'extraction (ex : cellier sans arrivée d'eau, dressing, local débarras…) ou n'est pas un
dégagement (couloir...) traité comme une zone de transfert, elle doit disposer d’une entrée d'air et être traitée comme une pièce principale.

Pour aller plus loin sur l'installation des VMC, télécharger le guide de la ventilation mécanique contrôlée à destination des professionnels réalisé par l'Adème et le Cerema en cliquant sur le lien ci dessous:


N'attendez pas la fin des travaux et risquer de se faire refuser la conformité, contatez nous !

Pour les points concernant les VMC doubles flux et pour plus de détail sur les points listés ci dessus, veuillez télécharger le guide promevent RE2020.

Le principe de la VMC en vidéo




Vidéo sur le principe de fonctionnement de la ventilation mécanique contrôlée et de l'entretien vu par le fabriquant ANJOS.


Pour aller plus loin: explication du controle de ventilation par le CEREMA




Webinaire du CEREMA sur le contrôle de ventilation en RE2020.

PROMEVENT TERTIAIRE

Présentation :

Promevent Résidentiel et PromeventTertiaire sont des projets multi-partenaires co-financés par l’ADEME dans le cadre de l’APR « Vers des bâtiments responsables à horizon 2020 ».Ces projets proposent d'améliorer la fiabilité des protocoles d’évaluation des performances des systèmes de ventilation (y compris mesure de débit en sortie de bouches et de la perméabilité à l'air des réseaux de ventilation).Pour cela, chaque programme se déroule en plusieurs étapes dont les objectifs opérationnels peuvent être résumés ainsi :

Elaborer un protocole de référence à partir d'un état des lieux des référentiels et des pratiques existants
Caractériser ce protocole par des expérimentations sur des bâtiments existants (fiabilité, facilité de mise en œuvre, coût)
Accompagner le déploiement sur le terrain à l'aide d'un guide pratique à destination des futurs opérateurs

Le premier projet, Promevent Résidentiel, a été coordonné par le Cerema, qui bénéficie du soutien financier du Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer, et du Ministère du Logement et de l'Habitat durable. Il a permis d’établir des recommandations et de nouveaux protocoles de mesures pour les systèmes de ventilation double flux et simple flux, en maison individuelle et dans les logements collectifs. Ces documents sont disponibles dans l'onglet "protocole".

Le deuxième projet PromevenTertiaire, destiné aux installations de ventilation tertiaires est coordonné par le CETIAT et bénéficie, via la participation du Cerema, du soutien financier du Ministère de la transition écologique et solidaire. Ce projet est en cours de réalisation.


Source: http://www.promevent.fr

Page 8 sur 9